28 juillet 2020

À la Banque

Autrefois, si un homme masqué entrait dans une banque, c'était la panique, on appelait les flics.

Aujourd'hui, si le même homme entre dans la même banque à visage découvert, c'est la panique, on appelle encore les flics!

Faudrait savoir!

43 commentaires:

  1. Voilà qui pourrait mettre en difficulté les systèmes de surveillance sociale à base de reconnaissance faciale.
    Ici, il s'en jette tellement que bientôt les masques décoreront les arbres, feuillage bleu et blanc pitoyable.
    Bonne journée chez toi (ça roule pour tes jeunes... voyage repris ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois dire que je n'en vois pas au sol, sur le trottoir.

      Pour l'instant on ne peut sortir du Québec. La préoccupation des jeunes c'est de se trouver un logis en ville, ils veulent acheter quelque chose. En ce moment ils vivent toujours dans le nord, dans un chalet prêté.

      Supprimer
  2. oui aujourd'hui l'incognito est tellement plus facile et les caméras de reconnaissance faciale sont déjà obsolètes ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y pensais plus à ces reconnaissances faciales! De plu, il n'y a pas longtemps, on discutait du droit d'être voilé.

      Supprimer
  3. C'est ça le changement !!.....L'observation est drôle !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La semaine passée, c'est en attendant mon tour devant le caissier que j'ai pensé à cela.

      Supprimer
  4. Je pensais d'ailleurs à utiliser comme masque un foulard attaché en triangle et porter un chapeau de cowboy en allant à la banque. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Pierre!

      Elle est bonne ton idée et je crois que tu pourrais la mettre en pratique! Aux USA tu pourrais même porter un revolver à la ceinture!

      Supprimer
  5. Tout est changé, pour et à cause de ce virus. Du coup, si on est tous masqués quand on sort, on n'attrapera pas la grippe saisonnière habituelle ? Je me demande si on va être obligés de se faire vacciner comme chaque année pour cette grippe. BONNE fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce que j'ai entendu de la part de la Santé Publique: en portant le masque et en respectant la distanciation, nous devrions être protégés de l'influenza saisonnière.

      Méfions-nous quand même, ils sont rusés ces virus!

      Supprimer
  6. Le bandit : "Que personne ne bouge où je postillonne !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Individu,

      Elle est bonne! Pourtant, la menace est réelle.

      Supprimer
  7. Hé oui et, en plus, ça devrait faciliter les braquages !
    Etonnant que personne n'y ait pensé ...
    Je te souhaite un bon jeudi avec encore une vague de chaleur qui commence aujourd'hui !
    Nous allons perdre en sueur les kilos pris pendant le confinement et la pub des régimes ne servira plus à rien ... Lolll
    Le nouveau médoc que m'a donné le toubib, contre l'anxiété, me rend complètement à l'ouest et j'ai l'impression d'être un zombie.
    Je ne sais pas si je vais continuer, il semble trop fort ou, ajouté à la chaleur, il ne me convient pas.
    Je vais voir car encore levée à 2h20, je ne peux pas continuer ainsi avec mon mal de dos insupportable !
    Impossible de rester allongée trop longtemps ...
    Gros bisoux, cher grand langue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Étonnant en effet, il n'y a plus de braquage. Faut dire que le fric est pour une grande part virtuel!

      Quant aux médicaments, c'est souvent grâce à des macédoines de bonbons qu'on tient debout, sans comprendre pourquoi. Nos spécialistes y vont par essais et erreurs!

      Supprimer
  8. Tu es un avant-gardiste, GL, avec ton sac sur la tête. Pas besoin de masque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vrai! Pour la première fois de ma vie je précède la mode!

      Supprimer
  9. de nos jours, tout le monde rentre dans une banque le visage masqué ....

    RépondreSupprimer
  10. Avec ou sans masque, si un homme armé entre dans une banque, tout le monde se planque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha! Ça c'est vrai... sauf aux USA, dans certains États!

      Supprimer
  11. Je te souhaite une bonne fin de semaine avec une température redevenue normale mais des orages assez fréquents, heureusement, jusqu'à maintenant, pas trop violents !
    Espérons que ça dure ...
    En tous cas, on est mieux et le moral revient un peu malgré la covid qui, elle, remonte beaucoup trop rapidement !
    J'ai bien peur d'un reconfinement à cause d'imbéciles (Je suis polie) qui refusent d'appliquer les règles de sécurité.
    Gros bisoux, cher grand langue.

    RépondreSupprimer
  12. merci de ta visite je prend ton lien j'espère que tu va bien et prend soin de toi oublie pa de te déguiser en zorro amitié d'avignon

    RépondreSupprimer
  13. L'homme est contradictoire : un jour il dit ceci, le lendemain il se contredit. nous avons connu en début de pandémie des injonctions imbéciles (masques inutiles et autres blablateries). Aujourd'hui on rend indispensable ce qui ne l'était pas hier. Comment gouverner quand on n'a aucune imagination et qu'on doit faire référence à des "spécialistes" ? Chez nous des flics ont malmené un magasinier qui avait baissé son masque sous le nez parce qu'il ne parvenait plus à respirer. Entre ceux qui n'en portent pas et ceux qui en portent sans vraiment savoir ce qui est bien ou pas, il y a une juste mesure me semble-t-il.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que vous avez raison! Certaines choses ne changeront jamais. Il y a ces gens qui porteraient une armure pendant que d'autres croient que la COVID-19 n'existe pas. Je viens de terminer un ouvrage sur les épidémies passées et il en a toujours été ainsi. Si un vaccin efficace voit le jour, 15 à 20% des individus refuseront l'inoculation. C'est écrit dans le ciel.

      Au sujet du masque, je dirais que le matériel manquait et la méconnaissance de la maladie ont contribué à la confusion. Par contre, on a vite préconisé la distanciation et l'importance d'isoler les malades des autres, surtout dans les maisons pour personnes âgées. C'est le non respect de ce dernier point qui la cause de bien des décès ici.

      Supprimer
  14. Tout à fait, par les temps qui courent vaut mieux être masqués !! c'est vrai qu'il y a toujours eu des épidémies, a peu prés tous les 100 ans, la dernière était la grippe espagnole ...
    Bonne soirée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des épidémies, il y en a eu de très nombreuses. La grippe espagnole (qui provenait d'ailleurs du Kansas) fut dévastatrice. Il y en a eu une, très semblable à celle que l'on connait et fut appelée la grippe asiatique, en 1957 et 1958. Pandémie mondiale, elle aurait tuée à peu près le même nombre d'individus que la présente pandémie. Curieusement les personnes âgées n'étaient pas affectés par la grippe asiatique. Cette grippe réapparut ensuite en 1968, dix ans plus tard, mais cette fois on la nomma la grippe de Tokyo.

      Il y eut le SRAS, le H1N1 (autre type de virus), le MERS (toujours actif en Afrique du Nord), l'Ebola qui ne s'est pas rendu chez nous (heureusement, c'est un vrai tueur). À la fin de la guerre du Vietnam, un GI avait rapporté un virus d'Asie qui avait tué 50,000 personnes aux USA. On dit que ce virus est toujours vivant!

      La liste est longue, voilà pourquoi on n'entrait pas au USA sans faire une quarantaine, même chose au Canada, il fallait passer plusieurs semaine à Grosse Île).

      Supprimer
  15. Merci de ton petit coucou !
    Je te souhaite un bon début de semaine, toujours en pause avec nos amis à la maison.
    Que du bonheur alors que nous sommes toujours seuls avec de très rares visites de nos enfants ...
    Ce sont un peu comme des vacances à l'envers pour nous qui rompons ainsi avec nos habitudes de vieux couple solitaire.
    Gros bisoux, cher grand langue.

    RépondreSupprimer
  16. Je te souhaite un bon week end bien frais mais toujours sans une goutte de pluie.
    Il faut se faire une raison, l'été est fini !
    Gros bisoux, cher grand langue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce week-end se passera sous la pluie. J'aime beaucoup la pluie. L'eau c'est la Vie.

      Supprimer
  17. Youpi, mon ami est toujours en vie, jovial, pimpant, aimant la vie et l'avis. Peux-tu attraper ce valeureux Titanic né de la religion du Grand Complot? http://www.facebook.com/ComplotsFacilesOff/photos/a.590462814417734/2004977496299585/?type=3&theater Amitié, Ai fou masquée, avec visière et gants, bizouxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Air Fou,

      Toujours dans les jeux de mots à ce que je vois!

      Supprimer
    2. Je trouve pathétique que l'on ait à voter des lois pour forcer les gens à penser aux autres, a prendre minimalement soin des autres. Infiniment triste. Avec l'accoutrement mentionné et ma bouteille d'hydrogel dans la poche, j'ose entrer aux heures les moins fréquentées, là où je dois absolument aller. Et là, demander aux un.e.s et aux autres de mettre leur masque, y compris aux employé.e.s. Fui mon arrondissement, comme une amie, ultra pauvreté à tous niveaux, toutes sortes de licornes pour sauver le monde ou juste on s'en balance, avec mépris visible. Et je ne parle pas du masque jouet qui sert à occuper les mains. Prends bien soin de toi, tes amour.e.s. Il faut dire que c'est Montréal, et pas dans n'importe quels arrondissements. Non, je ne fais pas que dans les jeux de mots, ils m'aident à demeurer potable, même si souvent incompris face aux autres et à moi-même, tellement sérieuse, en analyse de tout, constamment. Amitié.
      Ait fou ¦-)

      Supprimer
    3. Je sais bien que tu ne fais « que » dans les jeux de mots, mais tu joues avec eux, c'est ta signature.

      Supprimer
    4. Oups, il manquait le mot « pas », tu l'insères là où il va!

      Supprimer
    5. Plusieurs possibilités pour le pas. Je choisis de côté, mais ça changera encore. Tu me rassures, merci. Air fou

      Supprimer
  18. Triste à dire! Mais, aujourd'hui, il arrive que voir le vrai visage des gens, ça fait peur!
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, les visages, même les plus beaux, font peur! Je commence à craindre que cela durera plus longtemps qu'on le croit.

      Supprimer
  19. Je te souhaite un bon premier jour de septembre d'une fraicheur automnale, pour la rentrée.
    Soulagés pour les résultats de thierry, y'a pus qu'à ...
    Encore levée à 2h du mat', je ne peux plus dormir bien que je m'endorme comme un bébé mais que pour 4h, en moyenne !
    Gros bisoux, grand langue.

    RépondreSupprimer
  20. C'est tout à fait cela, on ne sait plus quoi penser. Ici en France on nous a seriné au début de l'épidémie que les masques ne servaient à rien (comme par hasard, ça tombait drôlement bien il n'y avait même pas de stock pour les soignants!)et qu'ils étaient réservés aux seuls malades, du coup les inquiets qui en portaient étaient regardés comme des pestiférés. Aujourd'hui le masque est devenu opportunément indispensable y compris en extérieur et tout le monde en porte même là où ce n'est pas obligatoire, ce sont alors ceux qui n'en ont pas qui sont suspects...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça s'est passé de la même façon ici, nous n'avions pas de masques, on nous disait que c'est la distanciation qui compte. Notez, je crois que c'est vrai mais le masque a tout de même son utilité, quand la distanciation n'y est pas.

      On me dit qu'en France, à certains endroits on porte le masque à l'extérieur. Nous n'en sommes pas là. Ici, au grand air, personne ne le porte. Finalement, on ne sait pas grand chose.

      Quand on lit sur l'histoire des épidémies et des pandémies, on réalise qu'à chaque fois, il se crée des clans. Il y a les « pour » et les « contre ». Il en ira de même pour le vaccin si on en fabrique un qui est efficace. Ce sera même pire. Et ici, avec les voisins que j'ai (USA), les choses ne seront pas simples (rire).

      Dans ma cour, il y aura Trump, sa bande d'arriérés, les progressistes du Nord et un résultat d'élection non reconnu par le grand Narcisse. Ça ressemblera à la guerre de Sécession! On ne s’ennuiera pas.

      Supprimer