12 février 2012

Bienvenue chez Grand-Langue!

Je pends la crémaillère. Y’a pas de quoi s’exciter, je ne fais qu’écrire un billet dans mon bureau habituel, sur mon ordinateur habituel en sirotant mon café dans ma tasse habituelle. Puisque c’est mon premier billet sous ce nom d’emprunt, je souligne le fait.

J’ai emprunté un autre nom. À ce jour, j’ignore à qui je l’ai emprunté, mais je l’ai emprunté. J’ai virtuellement modifié mon identité qui était déjà virtuelle, j’en suis confus. Je n’irais pas jusqu’à dire que je comprends les délateurs, les réfugiés politiques, ceux qui fuient une vie antérieure… mais il y a un p’tit quelque chose qui ressemble à ça. S’inventer une nouvelle image et croire que cette image a toujours été sienne n’est pas aisé, surtout pour moi qui m’habituais à mon personnage précédent! Néanmoins, l’expérience est intéressante, on disparait derrière la virtualité! C’est un jeu qui devient réalité, une double vie. Dans les prochains mois, je devrai y penser deux fois avant de signer un commentaire ou un billet avec mon nouveau pseudonyme. D’un autre côté, à part mon sobriquet et un fond d’écran différent, rien ne changera, le naturel revient toujours. Je suis déformé et l'on ne peut me reformer, ni me réformer. Je suis sur le WEB depuis plusieurs années, j’y reste, j’écrirai comme naguère (sic).

Pourquoi Grand-Langue? Parce que j’écris beaucoup de choses, souvent sans réfléchir, peut-être aussi parce qu'une langue fourchue et pendue peut lacérer. Dans une certaine mesure, l’anonymat permet cela. Je dois  quand même faire gaffe, ne pas mentir, ne pas tromper les gens de façon consciente, ne pas faire de tort sans raison. Ça serait me trahir moi-même. Cela étant dit, nous devons aussi exprimer nos pensées d’une façon ou d’une autre, on ne peut pas tout censurer, tout calculer et ne pas blesser. Les blogues permettent cela.
Pourquoi j'affirme qu’un secret est mieux gardé en groupe? Une pensée, une analyse, un secret, ça ne prend un sens que si on les communique aux autres, à un groupe restreint. Quant à moi, modestement, je me limite aux humains. Un secret resté caché, c’est une non-existence. Un secret non dévoilé n’a pas de vie et si pour une raison ou une autre, on découvre un secret, il n’est plus. Les secrets n’existent donc qu’à la condition que l’on puisse les garder ensemble.

Je n’ai pas tout déballé. Il reste quelques boites. J’aimerais de temps à autre, renouveler la photo de l’entête en la remplaçant par d’autres clichés illustrant mon patelin, des endroits auxquels je m’identifie et que j’aurai photographiés moi-même. Je voudrais écrire des billets plus courts, abréger. Les gens n’aiment pas lire trop de mots sur une page électronique. J’inscris donc un point temporaire, puisqu’il n’a rien de final.

Grand-Langue

29 commentaires:

  1. J'ai hâte d'en savoir plus ! J'habite aussi la Montérégie.

    RépondreEffacer
  2. pourquoi j'ai l'impression que tu es Accent grave ?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est amusant, j'ai la même impression. d:-)

      Effacer
  3. Rainette,

    Accent-Grave? Parait qu'il est à l'agonie, ça ne peut être lui! Par contre, je sais qu'il vous a visité hier soir!

    Grand-Langue

    RépondreEffacer
  4. Que votre blogue se nomme Accent Grave, Air Fou ou Grand-langue n'a pas d'importance.C'est ce que vous écrivez qui importe.

    RépondreEffacer
  5. "Les gens n’aiment pas lire trop de mots sur une page électronique" : je pense que tes lecteurs ne sont pas de ces gens, fais comme ça vient.

    RépondreEffacer
  6. L'important est qu'il y ait une suite. Et j'aime, tant le nom que le descriptif.

    RépondreEffacer
  7. en effet ça n'a pas d'importance sauf si on est une tite curieuse comme moi.

    C'est pas pour astiner que je dis ça :)

    Ceci dit le mystère demeure entier (hum) :)

    RépondreEffacer
  8. Hahahahaha! (Le Gentil Astineux)

    Juste un premier coucou car je file au boulot du soir.

    Très sympas, ton espace. Très. Et merci pour le lien tout neuf!

    Air fou

    RépondreEffacer
  9. Tout nouveau! Impeccable ton espace!
    Au plaisir de te lire de nouveau!

    RépondreEffacer
  10. Bonjour A... pardon, Grand-Langue ! Au début j'ai pensé à grand large, j'ai eu dans l'idée que vous aviez besoin d'air, d'espace, de vous épandre un peu plus ! Et puis après j'ai aussi pensé que ça tombait bien parce qu'on a bientôt la semaine de la langue française et de la francophonie (la semaine de la grand-langue, ça serait un bon condensé...)
    Vous n'avez pas tout déballé, certes on a bien compris bien que vous savez tenir votre langue ! A bientôt pour en savoir plus...

    RépondreEffacer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreEffacer
  12. Cristophe,

    Vous êtes de bons lecteurs, nul doute, je faisais allusion à la fatigue physique, celle de lire sur un écran lumineux. Notez que je tente d'éviter les contrastes sur la page à lire. M'enfin... s'il faut beaucoup de mots pour s'exprimer, c'est qu'il en faut!


    Martine,

    La semaine de la francophonie... Grand-Langue avait tout prévu! Tenir ma langue? Bon jeu de mots! Pour ce qui est du Grand Large... je suis affligé du mal de mer, c'est chronique!


    Grand-Langue

    RépondreEffacer
  13. Eh ben, c'est du joli, vous voilà bien installé dans vos nouveaux locaux, c'est clair, lumineux, drôle, accueillant, et l'on vous reconnaît, malgré cette cure de rajeunissement, l'essentiel demeure et l'essentiel, c'est vous... Monsieur... Chose là... Ah j'ai de la misère à vous considérer comme une Grand-Langue, avec ce que je pense des « grands-langues »!!!

    Vous avez l'intention de nous faire des billets courts? C'est réussi pour cette grande première mais ce n'était pas nécessaire, j'aime vous lire, on est toujours trop vite rendu à la fin de vos billets. C'est pour ça qu'on les relit! Vous ne me croirez pas mais j'ai toujours eu la même intention de faire ça court et pour les mêmes raisons que vous. Mais dans mon cas, c'est raté, je n'arrête pas d'échouer!

    Bonne continuation, Monsieur... Chose là... ;o)

    RépondreEffacer
  14. Zoreilles,

    Il y a court et court. On peut pas tout couper. Je n'en ferai pas une maladie.

    "Grand-Langue" c'est aussi parce que je traite parfois de sujets qui ne sont d'aucune utilité particulière. Disons-le, mes billets ne servent pas à grand chose finalement et c'est bien ainsi. Y'a des gens qui me demandent (rarissime): "De quoi tu parles sur ton blogue?" Je ne sais pas quoi répondre. Il m'arrive de dire: "Bof, de tout et de rien, c'est sans intérêt." en espérant qu'elle n'ira pas sur mon blogue et c'est presque toujours ce qui se passe, heureusement.

    Accent Grave

    RépondreEffacer
  15. Vous, tu (?!) es (je vais y aller au tu) es venu sur ma page y mettre ta griffe et comme je crois bien gros au dicton "Donnant donnant", je rebondis ici à mon tour. Je te connaissais avant? J'en n'ai aucune idée...moi qui suis si curieuse de nature....mais je t'ai inscrit dans mes favoris et je compte bien ne pas compter les tours!!!!!

    Tu reviendras chez moi, je suis sorteuse mais j'adore la visite ;)

    RépondreEffacer
  16. Michèle (MIchèle...sur le net),

    Ce n'est pas la première fois que je vais chez vous (pas sous ce nom), probablement à partir d'un autre blogue, en empruntant les liens qu'ils proposent.

    Vos billets ont titillé ma curiosité. J'ajoute parfois mon grain de sel.

    Air Fou affirmait que les blogues ont évolué, qu'une première vague (il y a dix ans) est chose du passé, qu'il y a moins de... créations éphémères.

    Je ne m'étais pas attardé à cette idée mais après réflexion, je suis en accord avec elle.

    Grand-Langue

    RépondreEffacer
  17. Re-bonjour ! Le nom du blogue te va très bien ! Mouhahahaha !

    RépondreEffacer
  18. mouarff c'est bete a dire mais j'étais habitué a faire une recherche aussi simple que accens grave sur google. =( j'espère retenir que accens grave a mué en grand langue...

    RépondreEffacer
  19. Au sujet de la notion de secret telle que tu en parles, voici ce sur quoi je viens de tomber en faisant une recherche sur le grand artiste poète Joseph Henrich Beuys : « Ces formes invisibles, ne restent invisibles que tant que je n'ai pas d'yeux, point d'organes pour pouvoir percevoir ce qui est apte à devenir image. Pour qui sait donc se créer un organe de perception, ces formes sont perceptibles. »

    AF

    RépondreEffacer
  20. Ça va dans la même veine en effet. Il y a des choses qui se voient, d'autres qui se ressentent. On se demande si cela n'est qu'illusion jusqu'à ce qu'on rencontre d'autres gens qui perçoivent les mêmes choses.

    Grand-Langue

    RépondreEffacer
  21. Si vous portiez jupon, il dépasserait....
    Ravie de vous rerencontrer cher monsieur! Et de vous lire donc!

    RépondreEffacer
  22. Je ne sais trop qui vous étiez avant, à avoir déjà 22 commentaires pour un seul billet, je dirais que vous aviez déjà à votre actif tout un réseau. Vous découvrant aujourd'hui,par un détour chez Marico, votre proposition de blogue a l'air bien tentante. Succomberais-je à la fidélité, je verrai à l'usage.

    RépondreEffacer
  23. Claudel,

    En effet, j'ai eu de nombreux visiteurs dernièrement, tous des gens de qualité. Ce sont les échanges qui rendent la chose intéressante, le "d'échangistes" n'y est pour rien. Imaginez ce que ça serait si je parlais de sexe, si j'affichais mes recettes de cuisine ou si j'étais scrapbookeur!

    En ce qui concerne la fidélité, restons fidèle à la Vie, autrement, l'infidélité est une vertu!

    Grand-Langue

    RépondreEffacer
  24. Grand-Langue! Original comme pseudonyme! Je n'ai pas connu ton ancienne vie mais peu importe, ce qui compte est le maintenant. Soit dit en passant, ton verbe est magnifique et sans peut-être le vouloir, il porte à réflexion.
    Longue vie à Grand-Langue!

    RépondreEffacer
  25. Il parait que c'est du grand art que d'écrire court. Très difficile aussi. Alors, courage! Car il en faut pour couper dans ce qu'on a déjà pensé, écrit, modifié et confirmé.

    RépondreEffacer
  26. Moi aussi j'ai eu la sensation de retrouver certains accents...Il n'y a donc qu'un pas pour en déduire qu'Accent Grave est quelque part entre Ces lignes...
    A bientot

    RépondreEffacer
  27. je découvre et le ptit dessin me fait penser à un aminaute dessinateur koulou qui dessine des têtes carrées ...

    RépondreEffacer
  28. J'aime bien arriver sur un blog débutant.
    Je lui souhaite longue vie, donc.
    Et de toute façon je ne connais pas d'accent grave non plus. J'ai raté quelque chose on dirait. :)

    RépondreEffacer